Bienvenue sur le site des peintres bordelais.

Ce site est en cours d'enrichissement, merci pour votre compréhension

Si vous souhaitez m'aider, n'hésitez pas à me contacter

Ce dictionnaire a fait l'objet d'un mémoire de master2 d'histoire de l'art à Bordeaux 3 en juin 2009, Monsieur Dominique JARRASSé étant directeur de recherches.

Pour consulter le dictionnaire, cliquez sur Dictionnaire en haut à droite, puis sélectionnez Peintres ou Critiques d'art etc...

Accueil

SMITH, Alfred

SMITH (Alfred), Bx le 30/07/1854 – ? le 03/11/1937.


Portraitiste, paysagiste, affichiste, il a été l'élève de Pradelles, Chabry et Baudit (c'est ainsi qu'il est
présenté au SAF de 1886). Employé de banque. Élève de Auguin de qui Castagnary a écrit « Voilà
un artiste que je suis depuis une dizaine d'années dans nos salons. Ses envois ont souvent été
remarqués, jamais il n'a eu de médailles. Pourquoi ? Tout simplement parce qu' il n'a pas d'amis
dans les membres du jury, parce qu'il n'est pas en relations d'affaires avec le marchand influent... »73
Son père est gallois, naturalisé français, sa mère est la fille du notaire de Saint-Ciers-Lalande. C'est
en 1886 qu'il peut quitter son emploi à la banque, sa peinture lui permettant de vivre.
Il eût la révélation de la lumière à Venise où il effectua un premier séjour en 1896. Il visita la Sicile,
Pompéï, Herculanum : OEuvres : Le Grand Canal le matin, L'Eglise Saint-Georges le soir, Le Ponte
Del Angelo (Coll de SM le roi d'Italie), Coin de Rio (Coll de SM le roi des belges). De Pompéï : La
maison d'Adonis, La maison d'Orphée, Le Forum. Chez Gounouilhou à Bx des panneaux
représentaient la baie de Naples le soir, l'Île de Capri etc...
Il peint les mêmes sujets à différentes heures de la journée.
La Provence : « Le peintre du plein air ». La Bretagne aussi. Paris et ses nombreuses vues et la
Creuse (Crozant, Les ruines de la Creuse, La Sédelle au soleil levant...).
Influence de Monnet, Millet, Courbet.
Il succède à Rosa Bonheur comme représentant officiel de la Sté des Beaux-Atrs de Bx à Paris.
Ami de Alfred Roll.
Son principal collectionneur est le bordelais Holagray qui lui offrit l'hospitalité durant la guerre de
14 chez lui, au Castel, à Talence.
A partir de 1922, il loue une maison à Crozant (Petit village de la Creuse qui fut lancé par Georges Sand et attira de nombreux artistes de 1864 à 1920 dont Monet et André Guillaumin.) où il séjourne en été et en automne. La Corrèze

devient un de ses sujets de prédilection (En 1935, il organise une rétrospective de son oeuvre à la

galerie André-J.-Rotgé où sur 35 toiles exposées, 32 sont de Crozant).C'est à Crozant74 qu'il va
adopter une nouvelle manière. Il abandonne les paysages urbains et les sous-bois de sa période
précédente. Sa palette s'illumine. « La Creuse, terre impressionniste », comme le disait Christophe
Rameix. « Pourtant il est rarement totalement impressionniste ou fauve ou naturaliste »75. La
critique lui reproche d'avoir quitté Bordeaux et d'avoir adopté un dessin simplifié et des tons
criards. Louis Vauxcelles disait de lui qu'il «...ne s'ankylosait pas en une manière. A chaque toile, il
remettait tout en jeu».

Expositions au SAF dès 1876 et ce jusqu'à sa mort, au SAF à partir de 1880, puis à la Nationale à
laquelle il adhère en 1890, en Italie, à Nice, Versailles
Musées : MBA Bx,Amiens, Beauvais, Béziers, Brest, Brive, Brokolyn, Cognac, Dijon, Paris, Pau,
Rouen, Francfort-sur-le-Main (Städel Museum), Paris (Orsay, Carnavalet, MBAVP), Venise (Musei
Civici Veneziani et Galleria Internazionale d'Arte Moderna di Ca' Pesaro), Savannah (Telfair
Museum of Art).


Bibliographie : BÉNÉZIT 1999 T.12, Bordeaux 2000 ans p.556, Dossier XX BMBA, WEBER
(Marie), Alfred Smith, Bx 3, DEA Histoire de l'art, 1999, MIRANDE (Louis), Alfred Smith, le
peintre de Crozant, Saint-Amand, imprimerie C.-A. Bédu, 1930, VAUXCELLES (Louis),
« Avant_propos », Exposition Alfred Smith (3-19 décembre 1935), Paris, galerie André-J. Rotgé,
1935, LE BIHAN (Olivier), « Avant-propos », Exposition Alfred Smith, un regard sur la vie

moderne (6 décembre 2007- 6 avril 2008), Bordeaux, MBA, 2007, EDOUARD-JOSEPH 1934.